Livre:MJ/univers

De Bolkis
Ceci est une ébauche à compléter...

Ce livre présente l'univers de manière globale en cherchant à parcourir tous les ascpects de l'univers.
Afin d'avoir une connaissance la plus précise de l'univers, il est conseillé d'approfondir chacun des sujets en consultant les livres suivants :

...

Biologie Bolkis

Morphologie

Les bolkis sont des boules de couleurs d'environ 10 cm de diamètre lévitant à quelques centimètres du sol grâce à leur répulseurs

Généralement munis de deux yeux, deux oreilles, une bouche, deux bras, deux mains de 6 doigts, ils peuvent cependant adopter des formes tout à fait surprenante grace à leur constitution.

Ils se nourissent grâce à leur bouche et leur système digestif nommé digestobol. A l'époque moderne, ils n'ont pas de canal de déjection car la totalité des quantas qu'ils mangent est assimilé.



Constitution

Les Bolkis ont une constitution particulière. Contrairement aux autres espèces vivantes connues dans notre univers, ceux-ci sont constitués d’une chair malléable que l’on appelle slim. Elle est constituée de cellules complexes identiques les unes aux autres qui sont capables de se spécialiser en fonction du désir du Bolkis.

En effet, un Bolkis a le pouvoir de « commander » consciemment à ses cellules de prendre telle ou telle forme, de prendre telle ou telle autre propriété, de créer tel ou tel lien avec celles qui les entourent. En un mot, le Bolkis a le pouvoir de modeler son corps selon sa volonté. Cette aptitude s'appelle la mutaflexe. C'est une tâche somme toute difficile qui demande une certaine pratique et de solides connaissances avant de la maîtriser parfaitement.




Alimentation

A une époque reculée, les Bolkis mangeaient ce qu'ils trouvaient comme organismes vivants et minéraux et possédaient un système digestif adapté. Avec l'évolution, ils ont créé une nourriture appelée quanta qui est constituée de 5 céréales et de 3 minéraux. Le dosage et le traitement en usine permet aux Bolkis de digérer l'intégralité du quanta seulement avec un peu d'acide. Les quantas s'absorbent très facilement par l'organisme. Ils ne peuvent donc plus manger n'importe quoi sans un système digestif adapté.

Les 5 céréales composants le quanta sont le Gostiro, la Zakama, le Fasti, la Joumga et le Grok.
Les 3 minéraux composants le quanta sont le Micre, l'Amacrite et le Fratr.




Respiration

La respiration est un besoin vital chez un bolkis.

Généralement, il n'a pas de système respiratoire particulier, la respiration par la peau lui est suffisant.
Cependant, lors d'efforts prolongés ou dans des conditions particulières, il peut avoir besoin de créer des branchies, poumons ou autres mutaflexes adaptés.

Privé d’oxygène, ses cellules s'auto-empoisonnent avec une substance équivalente à l'acide lactique chez l'homme. Dans un premier temps, les effets sont négligeables, mais durant une période prolongée ils peuvent devenir fatals. Les membranes des cellules engorgées de poisons finissent par se fissurer entraînant leur propre mort. Voici le détail des effets de l'empoisonnement dans le cas de bolkis au repos :

  • 10 minutes : légère gène pour la mutaflexe et toutes les activités cérébrales.
  • 20 minutes : gène significative. Le bolkis peut consciemment favoriser certains fonctionnements pour réduire la gène occasionnée. Cela se fait au détriment du reste.
  • 1/2h : gène importante début de la mort des cellules. L'organisme sacrifie certaines parties afin d'en maintenir d'autres opérationnelles.
  • 1h : la moitié des cellules du bolkis sont maintenant détruites. Quasiment toute activité est proscrite.
  • 2h : les 3/4 des cellules sont détruites
  • 3h : une très faible partie du bolkis (un dixième) est encore en vie
  • 4h : mort

Dans le cas d'une activité physique importantes, ces temps peuvent être réduit d'un facteur 2.




Reproduction

Nb-naissances.png

Le mode de reproduction des bolkis est très particulier.

Lorsque les conditions sont favorables, deux bolkis fusionnent ne formant qu'une seule et même entité. Cette fusion a lieu lors de l'acte d'amour appelé cocol. L'entité créée reste ainsi immobile pendant 8 jours avant de se scinder en 2, 3, 4 et rarement 5 bébés bolkis. S'ensuivra l'enfance puis l'âge adulte.

Les parents vivent encore dans leur descendance, ils y sont comme dilués. Leur conscience est répartie, leur savoir et compétences aussi. Spectateurs, les enfants les consultent parfois instinctivement pendant leur sommeil, parfois consciemment après une longue médiation.

Cet acte d'amour que l'on nomme aussi grand accomplissement est perçu très positivement par les bolkis et n'est pas redouté comme l'on craint la mort.

Bien que cet acte concerne généralement deux bolkis, il arrive ponctuellement qu'un plus grand nombre soit impliqué. Au delà de trois individus, il est extrêmement rare que le cocol aboutisse à la fusion de tous.

Il arrive parfois que l'entité intermédiaire ne se scinde pas. C'est un cas très rare qui produit un solo (fusion de deux bolkis) ou un trolo (fusion de trois bolkis). Ces bolkis d'exception ne sont pas des nouveaux nés car les parents, dont la complémentarité était parfaite, poursuivent leur existence consciente en harmonie. Surdoués, ils ont parfois du mal à trouver leur place parmi les leurs...




Espérance de vie

Les bolkis ont une espérance de vie d'une dizaine d'années.

L'enfance dure 3 ans avant l'âge adulte.

Bien que les maladies et les accidents soient une cause de décès, cela n'en représente qu'une faible partie grâce à la constitution des bolkis qui leur permet de se reconstruire intrégralement.

La fin de leur vie survient lorsqu'ils se reproduisent, fusionnant ainsi avec son amant, vivant ensuite dans ses descendants. On le nomme aussi le grand accomplissement.




Sommeil

Le sommeil est un élément indispensable à la bonne santé des bolkis.

Ils dorment environ 1/3 de leur temps, la nuit de préférence. Une sieste d'une à deux heures est d'usage au milieu de la journée.

Comme chez les humains, les bolkis ont des phases de sommeil dont l'une sert à assurer la cohérence du slim. Dans le cas d'un réveil prolongé, le bolkis perd progressivement son unité.

Voici les troubles constatés sur un échantillon représentatif de bolkis :

  • 30-40h de réveil : l'envie de dormir s'installe.
  • 50h de réveil : début des troubles. Légères hallucinations. Seul l'activité maintient éveillé.
  • 60h de réveil : hallucinations importantes, légères difficultés rencontré pour la mutaflexe et les activités cérébrales
  • 70h de réveil : les hallucinations ne sont plus perçues comme telles par le bolkis. Son jugement ne lui permet plus de les distinguer de la réalité. Il est nettement handicapé pour toute activité. Seul une sollicitation extrême le maintient en éveil. Quelques temps après il rentre en état de catartise. Il est alors très difficile de l'empêcher de s'endormir.
  • 80h de réveil : bien qu'éveillé en catartise, on constate une activité similaire à ce qui est vécu lors de la phase de cohérence du sommeil. Le bolkis n'a aucun souvenir de ce qui se passe à ce moment.
  • 83h de réveil : le bolkis repasse dans l'état identique à 70h de réveil



Si l'état de catartise est empêché durant la dernière phase, l'esprit du bolkis se scinde. Selon la durée imposée et la force du hasard, deux choses peuvent arriver.

Dans un cas, l'esprit va se disloquer complètement entraînant la "mort cérébrale" du bolkis.

Dans l'autre cas, des morceaux d'esprits séparés vont se créer à l'intérieur du bolkis. Bien qu'émanant du même bolkis, leur différence est telle qu'ils représentent des centres de pensées bien distincts. Après une phase de repos, ces nouvelles consciences vont cohabiter dans le bolkis engendrant de fort troubles du comportement. Très souvent conflictuelle, cette situation va amener le bolkis a se scinder comme lors des phases de reproduction. Les nouveaux bolkis ont alors la même identité mais des souvenirs, des connaissances et des aptitudes réduites. Leurs personnalités sont différentes.


Douleur

Les bolkis ne ressentent pas de douleur. Cela est inutile ! Ils ressentent simplement les informations sur l’état de leur corps. A noter que cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas ennuyés par les blessures qui lui sont causés. Ces dernières engendrent des disfonctionnements, un handicap temporaire, une perte d’efficacité, une perte de temps, un coût supplémentaire en nourriture... Bref. Les Bolkis ont horreur d'être découpés en morceaux...



Points vitaux

De part à leur constitution, les bolkis n'ont pas de points vitaux, tout au plus quelques points faibles. Leur esprit et leur connaissances sont répartis dans l'intégralité de leur cellule.

Dans le cas d'une perte trop importante de matière, des troubles grave permanent s'ensuivent : perte de parties de leur mémoire, affaiblissement de leurs aptitudes, modification partielle de la personnalité...



Identité

Bien que les bolkis puissent changer leur forme et pour certains leur couleur, ils restent cependant identifiables par la saturation de cette dernière.

En effet, chaque bolkis a une saturation particulière (comme l’empreinte des doigts chez l’homme) qu’il ne peut que très difficilement changer. Comme leurs yeux sont très sensibles à celle-ci, ils sont capables de se différentier et de se reconnaître.

Afin d'être plus précis, des spectrophotomètres sont couramment utilisés par les forces de l'ordre pour identifier les individus.




Etat émotionnel

Lorsque qu'un bolkis éprouve des émotions, sa couleur varie à l'instar d'un homme qui rougit quand il a honte. Chez le bolkis, c'est seulement la luminance qui est impactée par ses humeurs.

Cette dernière est, comme la saturation, fixe pour chaque bolkis lorsqu'il est au calme sous un éclairage précis. S’il est en colère, il devient plus foncé alors qu’un sentiment plaisant aura tendance à le rendre plus clair. Un trouble ou une gène engendrera des fluctuations faibles plus ou moins rapides... En résumé, l'état émotionnel est perceptible et sa lecture est d'autant plus facile que les gens se connaissent bien.



Voici une liste d'état émotionnel connus :

  • embarrassé : teint pâle fluctuant en de lentes et légères oscillation


Perception

Le potentiel des bolkis est énorme dans ce domaine. En effet, ils sont capabes, en y ayant travaillé, de percevoir tous les types de photons, d'ondes électomagnétiques ainsi que les types de vibrations. Cela va des infrarouges aux ondes radios en passant par les infrasons, les ultrasons, les UV, les rayons X...

Cependant, peu de bolkis utilise tout cela, mais on retrouve chez quasiment tous :

  • la vue (ou perception visuelle)
  • l'ouie (ou perception auditive)
  • le toucher (ou perception tactile)

Vous l'avez constaté ? Les bolkis sont totalement dépourvus d'odorat...

Perception visuelle

La quasi totalité des bolkis possèdent deux yeux afin de percevoir, comme les humains, les couleurs visibles. Comme c'est grâce à la mutaflexe que les bolkis font leurs yeux, selon leur aptitudes, ces yeux peuvent être de qualité très variable.

Cependant, il est rare que leur vue soit mauvaise. En effet, c'est l'outil indispensable pour reconnaître l'identité des autres.

De part leurs yeux, les bolkis ne traitent pas les informations de la même manière que le cerveau humain (à moins que tous les humains ne voient pas les choses de la même manière... qui sait ?).

Leur perception revient, en décomposant la lumière dans les 3 couleurs primaires, à intervertir ces couleurs :

  • le rouge à la place du vert
  • le vert à la place du bleu
  • le bleu à la place du rouge

On obtient ce type de paysages :

CDL.Lac.montagne.jpg





Perception auditive

La quasi totalité des bolkis possèdent deux oreilles afin d'entendre, comme les humains, les sons audibles. Comme c'est grâce à la mutaflexe que les bolkis font leurs oreilles, selon leur aptitudes, ces oreilles peuvent être de qualité très variable.




Perception tactile

Bien que les bolkis ne ressentent pas la douleur, ils ne sont pas moins sensibles au touché.

Ce sens, moins développé que chez l'homme, est capable de percevoir le chaud, le froid, la rugosité, les entailles et autres agressions.

Une aiguille, une éraflure légère ou un contact léger par exemple pourront totalement passer inaperçus alors qu'un coup de couteau, un dommage réel ou un contact ferme seront forcément détectés.

Bien entendu, grâce à la mutaflexe, un bolkis peut augmenter ces capacités...




Autres perceptions

Les bolkis possèdent grâce à la mutaflexe de nombreuses autres possibilités de perceptions :

Bien que possibles, être capable de créer ces structures demande au bolkis d'y avoir travaillé pendant un long moment, d'autant plus s'il souhaite une performance identique à sa perception visuelle et sa perception auditive.

Les infrarouges sont assez courant par leur praticité évidente lorsque l'obscurité est là.

Les ondes radio sont prisés par les fans de musique bien que plus compliqué encore à apprendre.

Les ultrasons et les micro-ondes sont souvent couplés aux émetteurs correspondant pour obtenir des sonars et des radars.




Emission

Là aussi, les Bolkis ont un potentiel énorme. Cependant, la plupart d'entre eux, n'en voyant pas l'intérêt, n'ont jamais cherché à utiliser autre chose que la parole.

Emetteur sonore

La quasi totalité des bolkis possèdent une bouche afin de parler, comme les humains, dans la gamme des sons audibles. Comme c'est grâce à la mutaflexe que les bolkis font leur bouche, on en trouve de tout genre. Comme ils ne possèdent pas de poumons et que leur mode de communication n'a rien à voir avec les humains, elle est souvent assez simple.

La structure du langage bolkis leur permet de parler sur n'importe quel support ondulatoire dont les fréquences audibles. C'est le support que tous les bolkis utilisent car il est accessible par tous (nourrissons, faible flexs).

Nous retrouverons chez la quasi totalité des bolkis, une bouche capable d'émettre la fréquences fondamentale située à 150 Hz ainsi que 48 premiers harmoniques. La fréquence de référence est la plupart du temps située à 150 Hz. Le dernier phonème est donc situé à 7200 Hz.

Dans certaines circonstances, afin que la voix porte plus ou moins loin ou pour des raisons de discrétion, les bolkis peuvent être amené à utilisé d'autres fréquences de référence pour leur communication.





Autres émetteurs

Les bolkis possèdent grâce à la mutaflexe de nombreuses autres possibilités d'émission :

Bien que possibles, être capable de créer ces structures demande au bolkis d'y avoir travaillé pendant un long moment.

Les ultrasons et les micro-ondes sont souvent couplés aux émetteurs correspondant pour obtenir des sonars et des radars.




L'inter

Univers

Les Bolkis sont présent dans une partie de la galaxie dans une époque lointaine. Les planètes sont variées et certaines, comme Foltroïs, sont un lieu intéressant pour faire débuter les joueurs. Ainsi, ils découvrirons sans cesse de nouvelles composante de cet univers.

Voici les univers du plus petit et simple au plus grand et plus complexe :

Les indigoux

Livre:MJ:Les indigoux

Foltroïs

Ceci est une ébauche à compléter...


Histoire

Livre:MJ:Histoire de Foltroïs

Géographie

Ceci est une ébauche à compléter...


Ceci est une ébauche à compléter...


Principale

Foltrois.png

Continents

Foltroïs est séparé en 4 continents :

  • Oferni : le continent central sur la carte
  • Granzuni : le continent à l'ouest sur la carte
  • Percozi : le continent à l'est sur la carte
  • Norzol : le continent au nord sur la carte
  • Surzul : le contient au sud sur la carte

Oferni

Ceci est une ébauche à compléter...


Oferni est le continent central de Foltroïs.

Berceau de la civilisation Bolkis, il abrite plusieurs peuples dont le Olkis


blabla

Villes :

Granzuni

Livre:Granzuni

Percozi

Livre:Percozi

Norzol

Livre:Norzol

Surzul

Livre:Surzul


Contenu Livre:MJ:Géographie de Foltroïs

Les peuples

Sur Foltrois, 3 peuples sont connus de tous :

Un peuple lui est isolé, loin au sud et inconnu (ou quasiment inconnu) des 3 autres.

Les Bolkis et les [[Olkis] vivent assez proches les uns des autres bien que gardant une certaine autonomie. Les Bolkits sont eux indépendants et séparé géographiquement.

Les Bolkis

Ceci est une ébauche à compléter...


Extrait des livres

Ceci est une ébauche à compléter...


Couleur

Le peuple Bolkis de Foltroïs a des nuances de couleurs allant du rose au violet, du clair au foncé en passant par toutes les nuances possibles.

Culture

Ce peuple vie sur le continent central dont le climat est assez clément...



Les Bolkits

Livre:MJ:Bolkits

Les Olkis

Livre:MJ:Olkis

Le Savoir / culture

Education

Livre:MJ:Education

Enseignement

Livre:MJ:Enseignement

Bolmilieu

Système Politique

Organisations - OK

== Extrait des livres du joueur ==</noinclude>

De nombreuses organisations hors du système politique sont présentes et jouent un rôle parfois importants.

Voici quelques organisations connues :

Les autres étant secrète, nous n'en parlerons pas ici...



Et en voici quelque unes secrètes :


Les Dieux - OK

  • Idéologie : bande à part qui se plaît à contrôler et à créer
  • Description : Les dieux aiment à modifier l'environnement et à le contrôler. Plus accès sur l'expérience pratique que sur l'apprentissage théorique (dont ils ont tous eu les enseignements), ils se lancent régulièrement des défis individuels (comme élever une montagne...)
  • Société : L'interaction avec la société est assez faible. Les dieux restent à l'écart dans la nature la plupart du temps. Ils font parfois des incursions en ville pour montrer l'étendu de leur pouvoir et entretenir leur réputation. Il existe depuis toujours « la journée des miracles » qui se déroule dans les collines de Foraïol près du lac Fougisc le 2ième jour d'aios. Bien que dangereux (on revient rarement intact du journée des miracles), les observateurs viennent nombreux. Ils ne peuvent approcher les dieux de très près mais admire le déchaînement des éléments.


  • Organisation : Des groupes, nommés panthéons ou parfois sanctuaires sont généralement formés sur un thème particulier et il n'est pas rare de voir un dieu changer de panthéons pour varier ses plaisirs. Cela contribue à l'échange des découvertes et aux mixage des expériences.
  • Hiérarchie : bien que Seigneur Oud et son « staff » soient respectés pour leur pouvoirs qui leur confère un status de guide bienveillant, une grande autonomie est accordée à chacun. Les groupes de 1 à 20 dieux n'ont généralement pas de chef bien défini. Seigneur Oud et son staff servent d'interface avec les autorités et les autres groupes.
    Le staff est composé de Seigneur Aliro, Seigneur Inou et Puissant Gin qui, comme son nom l'indique, est membre influent des Puissants.
    Le seigneur Oud est un spaciaux.
  • Adhésion à un panthéon : elle se fait après avoir fait ses preuves aux yeux du panthéon. Il n'y a pas de règle et chaque panthéon fait comme bon lui semble.
  • Pouvoir spéciaux :
    • être attentif en permanence à l'Inter sans éprouver de fatigue
    • savent maintenir un sort en dormant bien que cela les fatigue


Les Travailleurs de l'Esprit - OK

Livre:MJ:Les Travailleurs de l'Esprit

Militaire

Professions

Alimentation

Loisirs

La Galaxie

Ceci est une ébauche à compléter...

test...


Technologie

Afin de préserver toute latitude au maître du jeu sur sa façon de présenter le monde, peu de détails sont présentés au joueur dans ce livre. Le maître du jeu renverra les joueurs vers les parties qui l'intéresse.