Imprimer

Leurs particularités

Outre la mutaflexe et l'inter que nous avons évoqué, les bolkis présentent d'autres particularités.

Ils n'ont pas de points vitaux. Le fait qu'il pense provient de tout leur être. On appelle cela l'émanation qui équivaut à ce qu'on appelle l'esprit pour les humains. Agresser leur slim (chair), c'est agresser leur émanation et il ne l'apprécie guère...

Ils ne ressentent aucune douleur. "La douleur n'est qu'une simple information", cette réplique connu est d'actualité chez les bolkis. Il ont des sensations, mais jamais avec les effets pervers que nous connaissons pour la douleur.

Du fait de la mutaflexe, un bolkis ne présentera jamais de séquelles suite à un accident. De même, il ne connaissent pas les désagréments d'un organisme vieillissant et ne présente aucune trace de vieillesse.

Il se reproduise d'une manière très particulière que je vous présente dans l'article suivant sur leur sexualité